Préparer sa voiture pour l’hiver

La neige tombe en basse altitude et le verglas est bien matinal. Autant de signes que le froid a établi ses quartiers d’hiver dans toutes les régions de la métropole. Alors qu’il se fraye un chemin sur tous les axes routiers, que vous partiez travailler, que vous alliez en weekend à la montagne pour dévaler les pistes de ski ou tout simplement que vous vous prépariez à partir en vacances, mieux vaut s’assurer que votre véhicule passe l’hiver dans de bonnes conditions.

Préparer sa voiture pour passe l’hiver en toute sécurité

Point 1 : faire un check-up complet de la voiture

Tout d’abord, référez-vous au carnet d’entretien de votre véhicule. On ne sait jamais, le constructeur automobile préconise peut-être une révision précise de ce dernier. Dans tous les cas, les conditions climatiques propres à l’hiver demandent d’apporter une attention toute particulière à la voiture. Il convient donc de vous préserver d’un éventuel problème technique. En effet, l’usage prolongé du chauffage, la conduite sur des routes salées et verglaçantes, l’utilisation accrue du système de freinage sans oublier la direction assistée, de nombreux organes de la voiture tournent à plein régime. Rien de tel qu’une révision complète pour s’assurer que le véhicule est prêt pour passer l’hiver. 

Les points cruciaux comme la batterie, l’usure des pneumatiques, la présence d’une roue de secours en état, les niveaux des différents liquides, le système de freinage sont autant de points à checker pour vous assurer une totale sécurité au volant de votre voiture et vous préserver d’un accident. Et, parce que la courroie de distribution est un des éléments importants au sein de votre véhicule, mieux vaut s’assurer qu’elle ne fasse pas un cri assourdissant voire bruyant pouvant indiquer qu’elle soit décalée, désalignée ou dans le pire des cas qu’elle va lâcher entraînant des dommages sur le moteur par la suite. Mieux vaut dès lors faire jouer la concurrence et trouver le prix d’une courroie de distribution abordable

Point 2 : changer ses pneus et disposer de chaînes dans sa voiture

On n’y pense pas assez, mais lorsque les conditions météorologiques et climatiques ne sont pas favorables – chaussée détrempée, neige, brouillard givrant, revêtement de sol glissant par exemple – il faut penser à assurer sa tenue de route. Et, il est une solution adéquate : les pneus hiver. Fortement recommandés dès que la température descend sous la barre des sept degrés Celsius, les pneus hiver ont une gomme spéciale qui ne durcit pas avec le froid.

En parallèle, dans certaines régions françaises où les chutes de neige sont importantes, il est obligatoire et vital de prévoir des équipements pour ses pneus. Pour la pointe de détail, contrairement à la chaussette à neige ou aux pneus neige, les chaines sont les seuls équipements de sécurité pour conduire sur les tronçons signalés par le panneau « équipements spéciaux obligatoires ».

Point 3 : avoir toujours dans sa voiture un kit de sécurité

On se dit tous que les incidents n’arrivent qu’aux autres, mais il suffit parfois d’une seconde d’inattention pour que cela vous arrive à vous aussi. Parce que les secours peuvent prendre plus de temps que prévu en hiver, mieux vaut disposer de tout le matériel de secours dans le coffre de votre voiture. Des couvertures de survie, une couverture, des lampes dynamo, de l’eau, une bombe dégivrante, une raclette, des gants, une bâche de protection pour la voiture, des câbles de démarrage sans oublier de quoi se faire une collation sont la base. Sans oublier, le fameux kit de sécurité et premiers secours qui sont obligatoires et qui, comprend notamment un gilet réfléchissant pour l’ensemble des membres de l’équipage, un triangle, un kit d’ampoules de rechange. Rien n’exclu de prévoir en supplément un réservoir de dix litres de carburant pour éviter les coups durs. 

Point 4 : prévoir le liquide de refroidissement, ne pas oublier le lave-glace

Le liquide de refroidissement permet d’extraire le surplus de chaleur dégagé par le moteur. Il est donc indispensable au bon fonctionnement de votre véhicule. Et, parce que ce dernier peut geler en hiver, mieux vaut utiliser du liquide de refroidissement antigel et prévoir un bidon de secours dans le coffre, car le moteur en consomme plus en hiver. 

Une bonne visibilité passe par un pare-brise propre. Par conséquent, mieux vaut s’assurer qu’il soit et demeure impeccable en toute circonstance. Pour cela, il est judicieux d’ajouter de l’antigel dans le liquide lave-glace et là encore de prévoir une réserve dans le coffre. 

Point 5 : préparer son trajet et adapter sa conduite

Il est impératif avant de prendre la route de s’assurer des conditions de circulation, mais aussi des conditions météorologiques. Cela vous évitera les déconvenues des bouchons, mais aussi de prendre des axes routiers où la circulation est hasardeuse. 

Ensuite, parce qu’un homme averti en vaut deux, mieux vaut adapter sa conduite. En hiver, mieux vaut que vous preniez votre temps et que vous vous octroyiez une pause d’un quart d’heure toutes les heures pour les longs trajets. Et, pour éviter l’accident, il est toujours de mise de respecter les limitations de vitesse, mais aussi les distances de sécurité. Attention également à la consommation de certains médicaments qui peuvent modifier dangereusement le style de conduite

Point 6 : vérifier le contrat d’assurance

On n’y pense jamais, mais il est important de connaître l’ensemble des garanties contenues dans le contrat d’assurance et notamment en ce qui concerne la garantie assistance. Mieux vaut également vérifier que la vignette d’assurance soit bien en cours de validité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *