Mastic de finition pour carrosserie

Le masticage constitue une solution idéale pour réussir des travaux de restauration sur une pièce de carrosserie. Toutefois, comment et pourquoi choisir le bon type de mastic ?

Choisir le mastic en fonction de la matière traitée

De façon générale, le mastic de carrosserie est employé pour colmater une fissure dans une pièce métallique ou pour réparer des accessoires en plastique abîmés. Le mastic plastique est notamment adapté pour les pare-chocs par exemple.
Pour travailler des surfaces en acier, zinc ou aluminium, il est par contre recommandé de recourir au mastic métal. Le mastic universel se prête bien aussi à cette utilisation.

Choisir selon le type de réparation

En fonction du type de finition envisagé, certains mastics de carrosserie conviennent plus que d’autres. Si vous souhaitez par exemple réaliser une retouche sur un métal rayé ou fissuré, le mastic cellulosique est un choix adéquat.
Il permet de redonner une belle esthétique à la carrosserie.

Lorsque les fissures sont plus profondes, il est judicieux de se tourner vers du mastic fibre de verre monocomposant, un matériau de finition fin et malléable. En outre, s’il s’agit plutôt de renforcer la protection de la carrosserie contre l’humidité, le mastic polyester universel présente de bonnes assurances.
Pour ce même type d’usage, il est possible de se fier au mastic métal, résistant et anti-corrosif.

Où acheter votre mastic de carrosserie ?

Vous avez besoin de vous attaquer à la carrosserie de votre véhicule. Que vous ayez besoin d’un mastic de carrosserie universel ou spécifique, il est important d’en choisir un de qualité et également d’être bien équipé pour l’utiliser. Vous aurez notamment besoin de :

  • papier abrasif
  • couteau à enduire
  • cale à mastic

Vous pouvez en savoir plus sur ces produits ici. L’idéal est de pouvoir tout commander en même temps, pour être certain de ne rien oublier. Cela vous permettra de venir à bout des bosses, rayures et fissures sur votre carrosserie. Avoir un produit de qualité c’est indispensable pour avoir une pose facile, qui s’adapte parfaitement à la surface, avec un durcisseur et un séchage rapide. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à l’utiliser correctement.

Commencez par poncer la carrosserie avec un abrasif 80 et dépoussiérez la surface. Une fois que c’est fait, vous pouvez mélanger votre mastic avec la spatule, pour que le produit soit bien homogène. Si vous n’avez pas de durcisseur intégré, il faudra penser à le rajouter et mélanger de nouveau. Une fois le mastic déposé sur votre carrosserie, laissez bien sécher le temps indiqué avant d’égaliser la surface avec un papier abrasif en 100, puis 220. Il sera alors temps de terminer avec un enduit de finition que vous poncerez également avant d’appliquer la peinture.