option

Une option sur la voiture autonome pour savoir qui tuer en priorité

Nissam pourrait proposer des voitures autonomes dès 2020, Carlos Ghosn le président de Renault croit également en la voiture sans conducteur et il n’est pas le seul. Google mais aussi Uber ou Audi, géant du web et constructeurs automobiles sont dans les starting block.

Comment fonctionne la voiture autonome ?

Tout cela est possible grâce à une dizaine de capteurs, un radar longue portée, des lasers, une caméra 3D, la voiture voit tout, elle calcule tout mais elle peut encore s’améliorer.
L’industrie automobile mise beaucoup sur ces voitures autonomes et la recherche avance, Google a présenté un véhicule totalement automatique et sans volant qui propose une expérience de la route totalement différente.
Ses capteurs arrivent à faire la différence entre une voiture et un camion, ainsi qu’à reconnaitre des êtres humains ou à reconnaitre des travaux sur la trajectoire en prenant la décision de ralentir. Les capteurs vont détecter les mouvements suspects et voir à proximité si une personne a grillé un feu rouge en étudiant les mouvements plus larges à emprunter pour éviter les collisions.

Future évolution de la loi ?

La législation attend que le système devienne plus sûr, les constructeurs disent qu’il faut encore 5 ans pour libérer ces voitures car elles sont limitées dans l’expérimentation actuelle. Les constructeurs savent que la route sera longue avant d’obtenir une intelligence artificielle adaptée à la voiture autonome et sans chauffeur !

2 comments

  1. Pour le moment il n’y a donc pas de regle, c’est le conducteur le responsable, c’est bien ça ?

  2. Oui, il faudra attendre la fin de l’affaire Tesla aux USA, puis que cela soit analysé et mis en place en France. Mais je pense que nous avons quelques années devant nous pour le moment.

Comments are closed.