Des pièces d’occasion bientôt obligatoires chez les garagistes

Votre garagiste est désormais obligé de vous proposer des pièces d’occasion pour réparer votre voiture. Le principe est inscrit dans la loi de transition énergétique et permet d’alléger la facture des automobilistes.

Comment cela se passe-t-il concrètement chez votre garagiste ?

La loi dit que dans tous les cas de réparation, entretien, réparation ou accident, le professionnel doit proposer une alternative avec de la pièce provenant de l’économie circulaire, c’est-à-dire deux types de pièces : les pièces de réemploi et les pièces dites « échange standard », c’est à dire une ancienne pièce qui a été rénovée par un constructeur ou un équipementier et qui a été remise sur le marché. Ce sont donc ces deux alternatives que doit proposer le professionnel.

Garagiste

Des amendes

Si le garagiste ne propose pas cette réparation et cette alternative, il encourt une amende allant jusqu’à 3000 euros si c’est proposé à un professionnel et allant jusqu’à 15 000 euros s’il n’a pas proposé cela à un particulier (voir le texte officiel).
Ainsi, l’usager aura le choix entre une pièce neuve et une pièce recyclée, celle-ci est proposée à 30 à 50% moins cher que la pièce neuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *