Les voitures ont du succès en Chine

2016 constitue la 26ème année consécutive de croissance du marché automobile en Chine.

Plus de 14% de hausse des ventes

Ce sont en effet environ 25 millions de véhicules, toutes catégories confondues, qui se sont vendus sur les onze premiers mois de l’année, ce qui représente une hausse de 14,1% par rapport à la période janvier-novembre 2015.

Réduction fiscale accommodante

Ces bons chiffres sont en partie dus à la réduction fiscale appliquée depuis octobre 2015 pour les petits véhicules, décidée par les autorités chinoises pour soutenir un secteur économique crucial.
Ce coup de baisse devrait néanmoins progressivement disparaître : la taxe sur les petites cylindrées passera à 7,5% en janvier 2017, avant de revenir à son taux normal de 10% en janvier 2018. Cela pose donc la question de la poursuite ou non de cette croissance pour l’année à venir.

Des ventes en croissances

L’Association des constructeurs automobiles de Chine se veut optimiste, tablant sur un accroissement des ventes de 2 à 6% en 2017.
L’autre secteur qui profite de cette croissance est celui des SUV, les 4×4 urbains qui se sont étonnement bien adaptés aux exigences des Chinois et aux routes souvent difficiles hors des grandes agglomérations.

Renault est la seule marque française qui réussi, bien qu’inconnu en Chine, le constructeur attire les foules à Pékin grâce son nouveau grand SUV, le Koleos.

Renault Koleos

Ce SUV qui n’arrivait pas à se faire sa place sur le segment des SUV en France connait un grand succès en Chine, il est donc normal que vous ne le croisiez pas chez votre garagiste Renault à Lyon ou à Paris, par contre si vous voyagez en Chine, vous aurez toutes vos chances !

Laisser un commentaire